Réflexologie auriculaire ou Auriculothérapie (a)

La réflexologie auriculaire pratiquée sans aiguilles est une réflexologie française.

En effet, il existe au niveau de l’oreille une projection de points correspondants à différentes zones du corps.

Le pavillon de l’oreille est "un tableau de bord du corps humain".

Le praticien va utiliser ces zones réflexes afin de dépister et de corriger les déséquilibres physiques et émotionnels de l'organisme.. 

carte Nogier.jpg

Les origines de l’auriculothérapie

Elle est très ancienne et a été redécouverte et développée dès 1951 par un médecin lyonnais , Paul  NOGIER, homéopathe et acupuncteur qui a mis en lumière une cartographie du pavillon auriculaire représentant un fœtus la tête en bas.

Sur cette zone très innervée, il a identifié plus de 200 points, correspondant, à chaque partie du corps, et reliés à différentes zones du cerveau.

L’auriculothérapie consiste à stimuler des zones précises de l’oreille au moyen de divers procédés

En 1990, l'Auriculothérapie devient une pratique officiellement reconnue par l'O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé).

Depuis, cette technique est enseignée dans de nombreuses facultés et pratiquée dans le monde entier..

Pour quels bienfaits ?

L'Auriculothérapie permet de traiter un grand nombre de troubles et d'offrir une prise en charge complémentaire à la médecine allopathique.

Les études scientifiques menées depuis plus de 40 ans attestent aujourd'hui de sa validité scientifique et de son efficacité dans le traitement de nombreuses pathologies (1) (2) (3) (4) (5) (6)

- les douleurs vertébrales, articulaires ou nerveuses : cervicales/dorsalgies/lombalgies, arthrose/arthrite, sciatiques/cruralgies, tendinopathies, algoneurodystrophie, céphalées/migraines, zona… 

- le stress, l'anxiété et troubles du sommeil

- les pathologies fonctionnelles digestives (reflux, constipation, gastrite, hémorroïdes, côlon irritable, RCH...)

- les pathologies uro-génitales (SPM, endométriose, fertilité, libido…)

- les affections à composante allergique (asthme, rhinite, sinusites, intolérance alimentaire…)

- le sevrage tabagique

- les acouphènes

- réduire les prises médicamenteuses et par conséquent le risque d'effets secondaires

Le déroulement d'une séance

Il existe sur l'oreille deux types de points. Certains sont douloureux lorsqu'il existe une douleur périphérique.

D'autres sont électriquement perturbés, lorsque l'organe correspondant fonctionne mal.

La personne est allongée sur une table et le praticien est assis derrière ou à côté d'elle. A l'aide d'un palpeur à pression et d'un appareil mesurant la résistance électrique, il va explorer l'oreille à la recherche de points douloureux ou électriquement perturbés.

Le praticien va agir sur les zones en question par le biais de massages, en plaçant une petite graine maintenu par un adhésif pour que la personne puisse masser le point, en plaçant un aimant adhésif, ou encore par des fréquences afin de rééquilibrer le terrain.

Seuls les membres douloureux ou les organes en déséquilibre seront détectés.

Il n'y a aucun risque de surstimulation.

Combien de séances sont nécessaires ?

En général, il faut prévoir 1 à 4 séances espacées d'environ 3 semaines. Le délai d'action étant rapide une amélioration doit se faire ressentir dès la première séance. Dans les cas aigus, quelques heures à quelques jours seulement.

Dans les phénomènes plus complexes, les processus inflammatoires chroniques, prévoir plutôt une à trois semaines. 

Dans les pathologies chroniques, l'empirisme montre qu'une séance tous les quatre à six mois mois est recommandée pour conserver le bénéfice acquis.

(a) terme réservé aux professions médicales. L'auriculothérapie sera alors pratiquée avec des aiguilles.

(1). Auricular Acupuncture as a Treatment for Pregnant Women who Have Low Back and Posterior Pelvic Pain: a Pilot Study, Wang, Dezinno et al., American Journal of Obstetrics & Gynecology, 2009.

(2). Ear Acupuncture in the Treatment ff Migraine Attacks: a Randomized Trial on Tthe Effi cacy of Appropriate Versus Inappropriate Acupoints, Allais, Romoli et al, Neurological Science, 2011.

(3). Analgesic Effect of Auricular Acupuncture for Cancer Pain: A Randomized, Blinded, Controlled Trial, Alimi, Rubino et al., Journal of Clinical Oncology, 2003.

(4). Clinical Observations on Postoperative Vomiting Treated by Auricular Acupuncture, Kim, Kim et al., The American Journal of Chinese Medicine, 2003.

(5). The Use of Auricular Acupuncture to Reduce Preoperative Anxiety, Wang, Peloquin et al., Anesthesia and Analgesia, 2001.

(6). Évaluation de l’efficacité de la pratique de l’auriculothérapie, Inserm, 2013.